Vous êtes ici : Accueil Le mot du Bourgmestre

Le mot du Bourgmestre

Le Bourgmestre
— Mots-clés associés :

Madame, Monsieur

 
 
 
 

Le printemps peut-il changer les mauvaises habitudes ?

L’hiver est enfin derrière nous. Même s’il faut avouer que les terrils enneigés du Borinage ont un certain charme et qu’ils pourraient illustrer des cartes de vœux, on ne peut s’empêcher d’accueillir l’arrivée du printemps avec sourire et soulagement. Vous l’aurez sans doute remarqué, nos services techniques – et plus particulièrement nos ouvriers – n’ont pas attendu le retour de températures plus clémentes pour poursuivre le nettoyage et l’entretien de nos voiries communales et de nos espaces verts.

En effet, et aujourd’hui encore, malgré le vent, la pluie et le froid, nos équipes ne rechignent pas à la tâche. Ceux présents sur le terrain entretiennent, balayent, réparent, tondent, élaguent et, malheureusement, ramassent aussi de trop nombreux détritus qui jonchent nos routes et salissent nos espaces publics.

Notre commune n’est pas une poubelle !

Je ne peux, à nouveau, qu’être indigné du comportement de certains citoyens et autres individus sans éducation qui prennent notre commune pour une décharge à ciel ouvert. C’est intolérable ! Ces incivilités contrastent avec l’action de nombreux citoyens qui ont participé la semaine dernière, « armés » de gants et de sacs-poubelle, à l’opération « Grand Nettoyage », organisée sur notre entité. Je tiens, de tout cœur, à les remercier pour cet acte civil responsable car ils prouvent que des Boussutois et des Hornutois se sentent concernés par ce problème.

Des actes…et des activités

Au sein de notre Administration, les autres services ne sont pas en reste, que du contraire. Je tiens à souligner la réactivité des services des Travaux et des Marchés publics qui, dans l’urgence, ont permis aux enfants et aux enseignants qui occupaient l’étage de l’école du Centre Hornu de débuter l’année civile dans 19 structures modulaires installés dans la cour de l’établissement. Dès la prochaine rentrée, les autres enfants emboîteront le pas.

À ce sujet, faut-il le rappeler, un projet d’une nouvelle école à la rue Clarisse n’attend plus que les subsides. Le dossier est, depuis de nombreux mois, entre les mains du Ministère. Nous avons écrit à Madame la Ministre de l’Enseignement, en insistant sur l’urgence d’une décision. Nous l’avons même invitée afin de réaliser, sur le terrain, combien la situation est critique. À ce jour, pas de réponse. Même pas un accusé de réception !

Nous ne baissons pas les bras pour autant. Comme dans tous les dossiers qui nous concernent et nous préoccupent, nous agirons avec détermination dans l’intérêt général et pour le bien-être de nos citoyens.

Je terminerai ce premier édito de l’année en espérant avoir le plaisir de vous croiser lors de nos prochaines activités. En la matière, vous aurez l’embarras du choix car elles seront nombreuses. Elles sont organisées, avec sérieux et professionnalisme, par le PCS, les services Jeunesse, Extrascolaire, des Fêtes, des Sports, le Centre Culturel, etc. sans oublier toutes les associations pré- sentes sur notre commune.

Avec mes sentiments dévoués.

Actions sur le document